Une nouvelle vision pour l‘ErwuesseBildung

Aktivitéiten an e Bicherdësch zu den Themen „Weltreliounen“ an „Den hellegen Zinniklos“

|

November 2019

No items found.

Dans une lettre à un général*, Antoine de Saint-Exupéry écrit notamment ceci:

(...) Ah général, il n’y a qu’un problème, un seul, de par le monde. Rendre aux hommes une signification spirituelle. Des inquiétudes spirituelles. Faire pleuvoir sur eux quelque chose qui ressemble à un chant grégorien. Si j’avais la foi, il est bien certain que, passé cette époque de «  job nécessaire et ingrat », je ne supporterai plus que Solesme. On ne peut plus vivre de frigidaires, de politique, de belote et de mots croisés, voyez-vous! On ne peut plus. On ne peut plus vivre sans poésie, couleur, ni amour. Rien qu’à entendre les chants villageois du XVème siècle on mesure la pente descendue. (...)

Si l’ErwuesseBildung est en train de changer, elle le fait face à un monde qui se rend compte qu’il doit repenser ses modes de vie et de fonctionnement s’il veut que notre terre reste habitable!

Le texte fondateur – Eng nei Visioun fir d’ErwuesseBildung – élaboré par trois jeunes membres du c.a., Alesch Tom, Galles Paul a Péporté Pit – discuté ensuite au sein du conseil d’administration et avec la direction et l’équipe des permanents de l’EwB asbl, approuvé par l’Archevêché, présenté et adopté ensuite lors de notre assemblée générale du 11 juillet dernier, constate tout d’abord que les nouveaux défis du vivre ensemble, de l’inégalité sociale, d’une nouvelle approche écologique et respectueuse de l’homme et de l’environnement ne sauraient trouver de simples solutions techniques.

Le papier stratégique met l’accent sur la nécessité de donner à nos actions une base spirituelle que d’aucuns de nous trouvent dans leur foi. Pourtant, de plus en plus de gens ont du mal à se retrouver dans des institutions comme l’Église. C’est pourquoi l’ErwuesseBildung « reloaded », forte de ses racines et de son expérience, voudra offrir à plus de gens, de quelques horizons qu’ils viennent, un espace de vie et de réflexion, un espace de rencontre et d’apprentissage.

* Lettre non envoyée, écrite à Oudja en juin 1943 à un général non nommé.